1870-1971. Gaston Tissandier

1062008

tissandier.jpg
Le 30 septembre 1870, l’aéronaute Gaston Tissandier, allant de Paris à Tours dans le ballon le Céleste, lance des proclamations sur le camp des Prussiens lorsqu’il survole Versailles. Son témoignage direct permet de mieux connaître cette probable naissance des tracts dispersés dans les airs :

« Je vois sortir de Trianon des officiers qui me visent avec des lorgnettes, ils me regardent longtemps ; un certain mouvement se produit de toutes parts. Des Prussiens se chauffent le ventre sur le tapis vert, sur cette pelouse que foulait aux pieds Louis XIV. […] Je me rappelle au même moment qu’il m’a été remis 10,000 proclamations imprimées en allemand à l’adresse de l’armée ennemie. J’en empoigne une centaine que je lance par dessus bord ; je les vois voltiger dans l’air en revenant lentement à terre ; j’en jette à plusieurs reprises un millier environ, gardant le reste de ma provision pour les autres Prussiens que je pourrai rencontrer sur ma route. » (G. Tissandier, En ballon ! Pendant le siège de Paris. Souvenirs d’un aéronaute, éd. Dentu, Paris, 1871, p. 9-10).

Le fait est unique dans l’histoire de ce conflit, aucune autre source mentionne cette action ou une autre qui soit similaire. Cette première utilisation des tracts dispersés par les airs en provoque ra d’autres lors du premier conflit mondial.

Illustration : portrait anonyme de Gaston Tissandier, 1873. DR.







All you need is Love |
Offres d'emploi GTE |
bienvnue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vente à domicile et la p...
| BUSINESS et opportunité Tra...
| L'actu du côté des jeunes M...